On peut peindre sur tous les supports mais tous les supports ne supportent pas toutes les techniques ! Il y a des alchimies à respecter.

Il est donc primordial de bien connaître le support et ses caractéristiques afin d'en exploiter toutes les qualités et de définir quel(s) procédé(s) utiliser selon le rendu désiré. Vous souhaitez un décor intérieur ou extérieur, mat, satiné ou brillant, amovible ou non : ces critères détermineront également le choix des techniques de réalisation qui peuvent être miscibles entre elles.

peinture-a-la-chaux.JPG

À la chaux

Depuis l'Antiquité, la chaux est utilisée comme matériau de construction et de décoration. Bactéricide et résistant, ce matériau naturel laisse respirer vos murs et peut se parer de toutes les couleurs. Du simple lait de chaux au stuc marbré, en passant par la fresque a fresco, la palette décorative à la chaux est infinie.

P1080279.JPG

À l’huile

L'importation des laques chinoises en Europe au début du XVe siècle a coïncidé avec la mise au point du procédé à l'huile par Jean Van Dick en 1410. Sa pérennité, l'onctuosité de sa texture et son rendu délicat et profond en font ma technique préférée pour les ornementations, notamment.

20170203_122507.jpg

À l'acrylique

Inventée au XXe siècle, la peinture acrylique offre l'avantage de sécher rapidement et elle est d'une grande résistance aux agents extérieurs. Technique privilégiée dans les lieux humides ou en extérieur, je la choisis aussi pour un rendu énergique et contemporain grâce à la vivacité de ses tons.

 
DSC06671b.jpg

À la colle de peau de lapin

Utilisée au moins depuis le Moyen-âge en Occident, la colle de peau de lapin s'emploie principalement en encollage et en enduction. Je l'utilise en peinture décorative pour son rendu mat et velouté incomparable. Technique idéale sur le bois, elle se travaille à chaud et uniquement en intérieur

ciel-caseine.jpg

À la caséine

La caséine était la gouache médiévale, mais des traces de son utilisation remontent à l'Antiquité. Ce procédé a l'avantage de se travailler à froid et offre de splendides veloutés et des jeux de transparence remarquables. Son séchage rapide en fait une technique ancienne privilégiée pour les gens impatients...

20190323_192736 copie.jpg

À l'œuf

La peinture à l'œuf a précédé la peinture à l'huile et elle offre, encore aujourd'hui, l'avantage d'être naturelle et de se travailler a tempera (à l'eau). La fraîcheur de ses tons, son irréversibilité et sa stabilité en font une technique applicable à de petites surfaces ; elle est généralement retenue par des initiés.